• Pourquoi tous ses mots d'amour...

     

     

    .

    Pourquoi des mots d'amour...

     

    Pourquoi tous ses mots d'amour...

     

    Il était écrit que mon ciel portait des couleurs de solitude, que personne ne m'aimerait vraiment.

    Que les turquoises des beaux rêves de nuit n'étaient que funestes chimères et hallucinations.

    Le jour dans le bleu de la mer s'est levé tendrement et paré de soleil mais toi tu n'as rien vu.

    Tu ne m'as pas lue, je suis passée dans l'absence de ta mémoire comme si je n'existais pas.

    Pourquoi tous ses mots d'amour jetés pêle-mêle sous mon encrier abreuvé de larmes,

    Emporté par le vent qui te côtoie et t'emporte se blottir  dans les rades de d'autres bras ?

    Au quai des amours, je suis seule avec les vagues qui cherchent les mouettes bleues

    Pour chanter  et fredonner ce même refrain de pleurs que crie le silence.

    Dans ton coeur, je ne suis pas là, ce soir, ah je sais, c'est la nuit dans mon âme.

    Il fait noir en moi et clair en toi, tu es en douce compagnie et son sourire t'attire je crois.

    Même mes mots d'amour, le vent de tes rêves les chassent et tu les fuis.

    Tu ne veux pas être aimé, tu ne veux pas de ses soleils de nuits ni de ses lunes de jour

    Que je t'apporte dans l'intimité d'un regard quand dorment les étoiles des cieux

    Ou les rayons d'or qui colorent l'azur de douceur et de sérénité.

    Le chant des sirènes, ce soir, s'est tu, on entend plus que l'absence flâner sur les berges.

    Pour toi, je ne suis rien d'autre qu'une ombre cachée sous les pierres des ruisseaux .

    ©Janedeau

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    .

     

     

     

    « Quand tu es si loinLa traversée de mes rêves »

  • Commentaires

    3
    Dimanche 19 Septembre à 12:13

    BON JOUR JEANE DE TON AMI ALAIN BELGIQUE

    JE VOUS SOUHAITE UN BON WEEK-END

    OUI MOI AUSSI PLUS RARE PENDANT 6 MOIS AVEC LA COVID VOILA MERCI POUR TON MESSAGE BISOUS

    Il faut, dans ce bas monde, aimer beaucoup de choses,
    Pour savoir, après tout, ce qu’on aime le mieux,
    Les bonbons, l’Océan, le jeu, l’azur des cieux,
    Les femmes, les chevaux, les lauriers et les roses.

    Il faut fouler aux pieds des fleurs à peine écloses ;
    Il faut beaucoup pleurer, dire beaucoup d’adieux.
    Puis le coeur s’aperçoit qu’il est devenu vieux,
    Et l’effet qui s’en va nous découvre les causes.

    De ces biens passagers que l’on goûte à demi,
    Le meilleur qui nous reste est un ancien ami.
    On se brouille, on se fuit. Qu’un hasard nous rassemble,

    On s’approche, on sourit, la main touche la main,
    Et nous nous souvenons que nous marchions ensemble,
    Que l’âme est immortelle, et qu’hier c’est demain. winktongue

    JEANNE QUAND VOUS VOULEZ SUR MON BLOG DE MËME POUR MOI AUSSI A BIENTÖT D'ALAIN BIZ

     

    BISOUS JEANE

     

    2
    Vendredi 17 Septembre à 12:43

    Bonjour Jane, 

    un beau billet , j'aime. 

    Passe un bon week-end, gros bisous, 

    Nadine

    BON WEEK-END A TOUS !!!! - Blog de carson des terres celtiques

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    1
    Vendredi 17 Septembre à 08:20

    bonjour 

     merci pour la musique Celtique  que j 'écoute souvent 

     bonne journée 

     bises 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :