• Désir enivrant

     

     

    Désir enivrant

     

    Quand revient l’automne au fond des bois

    Et que les couleurs charment mon cœur

    J’aurais envie de revenir auprès de toi

    De prendre le  train des étoiles de tes yeux.

     

    J’aurais envie de crier au monde, ton nom.

    De saisir en mes mains les arcades du soleil  

    Je voudrais étancher sur tes lèvres, à jamais

    Ma soif de baisers, boire à l’infini, tes désirs.

     

    Mais déjà que l’automne pleure des rivières

    J’ai le cœur remplit en torrents de détresse.

    Ton amour qui manque à ma vie m’enténèbre

    Dans les nuits sans lune de mes rêves fous.

     

    ©Janedeau

     

    Désir enivrant

     

     


    13 commentaires
  •  

    Il est temps de tourner la page

     

    Il est temps de tourner la page

     

    Je pense que j'ai assez attendu, assez rêvé

    Les jours ont passé dans les tempêtes de ma vie

    Laissant que relents de regrets, de douleurs et de solitude

    J'ai assez vécu, espéré et pleuré dans les rêves

    avec ton absence sur l’oreiller

    Tu étais maintenant je sais qu'un amour impossible

    Qu'un coin de ciel bleu échappé dans ma tourmente.

    @Janedeau


    13 commentaires
  •  

     

    Je langui de te revoir

     

    Je langui de te revoir ….

     

    Cette rivière, je l’ai suivi tant de fois

    J’ai vu tant d’ombre et de mirages,

    J’ai crié ton nom tellement de fois

    Et pleuré l’absence de ton image.

     

    Dans l’été des souvenirs, je t’ai cherché

    J’ai croisé le monde des étoiles pour te voir

    Mais la nuit dans toute son immensité

    N’avait plus de ton rêve pour m’émouvoir.

     

    Le jour qui venait ne donnait plus sa lumière

    Et la pluie qui tombait ruisselait de mes yeux

    Jamais n’avait été plus beau que ses hier

    Le soleil de tes sourires soulevant mes aveux.

     

    Encore dans l’éther de l’aube, je te cherche

    Je languis de te revoir, ô mon cœur

    Ô mon cher amour encore je recherche

    Les étoiles de tes yeux qui effaceraient mes pleurs.

    ©Janedeau


    3 commentaires
  •  

    Randonné du coeur

     

     

    Randonnée du cœur

     

    Je n’ai que routes désertés au bleue de mon âme

    Que des soleils morts au bout de mes doigts.

    Tes baisers au puits des étendus de mes songes

    Ne frôlent mes souvenirs qu’avec  l’ombre de ta voix.

     

    Il s’est envolé ce temps d’hier où tu m’aimais

    Où ton image se reflétait sur l’onde du ruisseau

    Le grand chêne depuis s’est éteint sous mes yeux

    Il ne reste plus que l’abandon de mes regrets.

     

    Ce beau rêve de toi qui habillait mon cœur de désirs

    S’est enfoui sous les milliers de vagues de la mer

    Le monde qui tourne désormais autour de moi

    N’a plus d’éclat ni de secret à peindre sur mon  âme.

    ©Janedeau


    5 commentaires
  •  

    C'était il y a si longtemps

    C'était il y a si longtemps

     

    Il y a si longtemps

    que pour toi s'était emballé mon cœur

    Des nuées d'étoiles, belles et désirables

    glissaient dans mes yeux

    quand tu passais

    c'était il y a si longtemps

    et pourtant c'est encore comme si c'était hier

    Mon cœur encore t'appartient

    Ses nuées d'étoiles encore cherchent un coin de ton ciel

     

    ©Janedeau


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique