•  

     

    .


    12 commentaires
  • Dans mon rêve

     

     


    3 commentaires
  • .


    J’ai oublié de vivre
     
     
    Le temps parsemé de joies et de peines
    A marqué ma vie de vents éphémères
    J’ai vécu sans les sourires de tes yeux
    Et j’ai aimé dans les bras de l’absence.
     
    J’ai croisé au bord des chemins pierreux
    Des ombres sauvages  sans nul intérêt
    J’ai cherché l’amour au bleu des délires
    Poser un voile sur mes blessures de l’âme.
     
    J’ai crié ton nom au vent qui te frôle,
    Supplié le Très Haut de m’apporter ta voix.
    J’ai pleuré dans les rêves de mes nuits
    Et vaincu mes jours dans l’âme de l’oubli.
     
    J’ai marché sur l’onde des aurores du matin
    Bu la rosée comme si c’était tes baisers
    J’ai travaillé pour oublier ton souvenir
    Battu mon corps de coups pour pleurer.
     
    Le temps s’est enfui avec ma jeunesse
    Laissant couler sous des regards de lune
    Les pluies de larmes de ma vieille solitude.

    Aujourd’hui je réalise que j’ai oublié de vivre.

     

    ©️Janedeau

    *Tous mes écrit sont sous copiright


    11 commentaires
  • Au berceau de tes rêves

     

    Au berceau de tes rêves

     

    Laisse-moi me blottir en ta pensée

    Te caresser de mes mots d’amour

    Me jeter au creux de ta vague

    D’immerger complètement

    En tes délires qui chavirent.

     

    Laisse-moi goûter à tes berges blanches

    Ses rives de soleil qui ancrent en moi

    La brûlure d’un éternel frisson.

    Délivre-moi des bras de la nuit

    M’emprisonnant dans des cités d’oublis

     

    Laisse-moi glisser au fossé de tes yeux

    Parmi les étoiles habitées d’ombres de rêves

    Quand tu t’endors au pays de mes nuits

    Que je prenne place au royaume de tes songes,

    Que ta pensée enchâsse ma pensée.

     

    Enivre-moi donc encore de ces vents fous

    Qui nichent sur tes vagues du désir,

    Que par tes sourires éclore en mon cœur, l’amour

    Joue-moi les notes de tes caresses

    Que j’accorde mon souffle à tes partitions.

     

    Que de ce chant qui est de toi et de moi

    Naisse le plus beau des accords,

    Qu’au fond de ma mémoire me reviennent

    Comme en chaque printemps, les souvenirs

    Et la douceur de tes prairies sauvages.

     

    Oh laisse-moi t’emporter en mon ciel tout bleu

    Afin qu’à fleur de peau, y frissonne ta tendresse

    Que nos deux corps ivres enlacés au berceau des rêves

    Nous bercent en ses milliers flots du délire

    Qu’apaisée je m’endorme à jamais au son de ta voix.

    ©Janedeau

     

    *Tous mes écrit sont sous copiright

    Au berceau de tes rêves

     

     

    Au berceau de tes rêves

     

     

     

     


    35 commentaires
  • Posésir faite à partir d'ateliers d'écriture

    À partir de cette image : AMOUR

     

    Amour

    Amour, amour, quand tes doigts m’effleurent

    C’est le printemps qui pose sur ma peau, sa romance

    C’est ta voix qui appelle le chant des oiseaux

    À tirer les voiles de l’aube et déposer ses rengaines.

    C’est sur ta bouche que je touche et goutte l’ivresse

    Que tes baisers éveillent les frissons du désir.

     

    Amour, amour retiens pour moi les quatre  soleils

    Qui accompagnent chaque saison de sa livrée d’or.

    Habille mon cœur de douceur et de langueur

    Vole et envoles-toi au ciel d’azur de mes yeux

    Dessines y des paysages de grâce sans pareils

    Là où mon âme ne se consume que pour toi.

     

    ©Janedeau

     

     

    Consigne A : à partir de cette image ci-dessus : amour

     

    Posésir faite à partir d'ateliers d'écriture

     

     

    Posésir faite à partir d'ateliers d'écriture

     

    Mon porte bonheur
     
    Vois, le printemps est enfin arrivé à nos portes
    Tout un mode de clochettes blanches tremble
    Sous le frisson du vent ébahi par tant d’émotion.
     
    Ô muguet, porte-bonheur qui nous enivre
    D’un éternel  présage parfumé
    Je scelle tes lèvres entrouverte d’un baiser
     
    La prairie resplendi dès l’aurore du jour.
    Vois en mes yeux, comme mes rêves jalonnent
    Tes sentiers de pierres perdus dans l’errance.
     
    Vois dans mon cœur, ce doux mélange de ciel bleu
    Et ce soleil en éventail qui dépose son or
    Sur l’ensemble de tous nos mots d’amour
    ©️Jandeau

     

     

    Consigne A

    Style poésie titré : Mon porte bonheur

    Avec les mots ci dessous dans ce même ordre :

    muguets / prairie / jalonne / doux /  bleu / éventail / mots

     

     

     

     

     

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique