•  

    Aujourd'hui est un jour nuageux

    et le ciel semble bien larmoyant comme mon coeur...

     

    Je langui de l'homme que j'aime

     

     

    Francis Cabrel - C'etait L'hiver

     

    Elle disait : "J'ai déjà trop marché
    Mon coeur est déjà trop lourd de secrets
    Trop lourd de peines"
    Elle disait : "Je ne continue plus
    Ce qui m'attend, je l'ai déjà vécu

    C'est plus la peine"

    Elle disait que vivre était cruel
    Elle ne croyait plus au soleil
    Ni aux silences des églises
    Et même mes sourires lui faisaient peur
    C'était l'hiver dans le fond de son coeur

    Elle disait que vivre était cruel
    Elle ne croyait plus au soleil
    Ni aux silences des églises
    Et même mes sourires lui faisaient peur
    C'était l'hiver dans le fond de son coeur
    Le vent n'a jamais été plus froid
    La pluie plus violente que ce soir-là
    Le soir de ses vingt ans
    Le soir où elle a éteint le feu
    Derrière la façade de ses yeux

    Dans un éclair blanc

    Elle a sûrement rejoint le ciel
    Elle brille à côté du soleil
    Comme les nouvelles églises
    Et si depuis ce soir-là je pleure
    C'est qu'il fait froid
    Dans le fond de mon coeur

    Elle a sûrement rejoint le ciel
    Elle brille à côté du soleil
    Comme les nouvelles églises
    Et si depuis ce soir-là je pleure
    C'est qu'il fait froid
    Dans le fond de mon coeur

     

     

     

     

     


    11 commentaires
  • Ses paroles reflètent mon état d'âme en ce moment

     

    Richard Cocciante

    Paroles  :  Si J'étais

    Si j'étais le feu
    Je brûlerais l'univers
    Et si j'étais le vent
    Je l'effacerais

     
    Et si j'étais l'eau
    Je recouvrirais la terre
    En détruisant tout
    Tout le monde entier

    Si j'étais un fleuve
    Sous la terre je resterais
    Si j'étais le soleil
    Je me glacerais
    Si j'étais la neige
    De mes doigts je courrais
    Pour cacher le monde
    Tout le monde entier

    Il suffirait d'un peu de terre
    Pour qu'au milieu des rochers
    Puisse renaître une fleur
    Il suffirait de si peu

    Si j'étais le ciel
    Toujours noir je resterais
    Si j'étais l'étoile
    Je m'éloignerais
    Je ne suis qu'un homme
    Seulement un homme
    Alors si j'étais lui
    Je recommencerais
    Mais si j'étais lui
    Je recommencerais .
     
     
     
     

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique